Que sont tous ces seins devenus… (cartes postales de Cancerland 5)

Posted on 2 septembre 2013

0


lgjmp72

Que j’avais de si près tenus, et tant aimés… C’est une petite question idiote que je me suis posé en prenant mon bus au retour de Cancerland. Et en effet, que sont tous ces seins devenus au sortir de cette usine à user le cancer (j’aimerais bien dire « vaincre », mais nous n’y sommes pas encore), et en particulier celui du sein, qu’est l’Institut Curie ? J’espère qu’on ne les a pas recyclés dans de la viande de cheval, elle-même recyclée en viande de boeuf. 

Bon, l’humour à deux balles fait parfois autant de bien que celui à voulez-vous gagner des millions, et puis si nous avions été dimanche, j’aurais pu me poser la même question à propos des saints.

Et de l’humour, il en faut parfois, même s’il n’est pas toujours recyclable, ni à mettre en piste. Et même si l’on ne sait pas toujours comment en faire le tour.

72jmpimgnov2012_2163

Tiens, ma petite marrante vous parlait des soutiens-gorge made in Cancerland. Moi, dans le bus que je prends pour la rejoindre, je croise chaque jour une boutique qui m’affiche une jolie publicité, « le deuxième soutien-gorge à 15 euros ». 

Je ne fais pas de pub, mais dépêchez-vous d’en profiter si vous avez deux seins sains, parce que le soutien-gorge spécial prothèse, c’est pas au même prix ; 48 euros que cela coûte à la boutique au coin de Cancerland. 

Et je ne fais toujours pas de publicité, mais quand même un peu, parce qu’il fallait oser. Savez-vous comment elle se nomme cette boutique où vous trouvez toutes les jolies fringues pour cancéreuses (les foulards si chers à nos politiciens, par exemple, les perruques, ou les soutiens-gorge prothétiques), « Fée pour elle »… Un bien joli nom, non ! 

Et demandez donc à la fée si…

Bon, ils sont sympas chez La fée du logis, ils vous font une ristourne pour le second sous-tif, mais c’est quand même plus cher que chez Ram-dam, et même pas remboursé par la sécu. 

Va falloir qu’on en parle de cette sécu, d’ailleurs, c’est comme pour la fée, elle a dû paumer sa baguette magique.

L’est de mauvais voile, le Jean-Mi. Qu’elle dit ma chatte. Vaut mieux qu’il arrête pour aujourd’hui, que sinon il va dire des gros mots.

Ouais ! Et de toutes façons, c’est toujours pas révolution ! Que répondent la cigale et le neveu.

Publicités
Posted in: Cancerland