Cot cot cot… Je te dis… (cartes postales de Cancerland 45)

Posted on 13 octobre 2013

0


lgjmp72

Tout le monde a entendu parlé de « l’affaire de la poule », lors de laquelle un député Umpiste s’était mis à caqueter durant les propos d’une députée écologiste. Stupide ou bourré, le mec, ou les deux… Peu importe, il faut quand même en tenir une sacrée couche pour transformer ainsi l’Assemblée Nationale en très basse cour. Bon, il a quand même été puni, le vilain canard ; pendant un mois, il perdra un quart de son salaire, le pauvre ! Personnellement, je te l’aurais viré de l’Assemblée à grands coups de griffes dans le c… , mais… à chacun son boiteux ! Qu’elle dit ma chatte.

« Et tu n’as pas entendu un sénateur Umpiste dire aussi, suite aux 300 (et sans doute plus) migrants noyés de Lampedusa qui s’ajoutent aux… combien au juste (20000 ou au pire)…. qu’il regrettait la disparition du régime (de bananes) Kadhafi en Libye ? » Qu’elle répond la cigale.

Si, et je ne te dis pas combien de coups de griffes dans le c…

« Et t’oublieras pas le manuel des valseurs ! »

Surtout pas…

Bon, ma chatte et la cigale étaient en grande conversation, et je n’ai pas voulu les déranger.

72jmpimgaout2012_1827

Mais je me suis dit quand même : et si on l’abonnait à Cancerland, toute cette bande de sinistres, ça nous éviterait peut-être de se choper le cancer de la poiltique.

« Vaz’y Tonton, continue, tu recommences avec la vraivolution ! Dis, elle ne cause pas la petite marrante aujourd’hui ? »

« Si… Et un ras le bol gigantesque de cette période de ma vie que je n’attendais pas…. Le plus terrible c’est que vous menez votre vie normalement, croyez-vous, sans savoir, sans comprendre ou en négligeant les signes qui auraient pu vous alerter, vous faire réagir… Vous êtes dans l’ignorance de ce qui se passe, de ce qui se trame. Vous êtes insouciant, confiant… et un beau jour, ou plutôt un sale jour, patatrac, vous prenez la réalité en pleine tronche. 

Votre quotidien n’est plus celui que vous connaissiez et ne le sera plus… Votre quotidien devient un parcours de souffrance, de douleur et de mutilation. Cette réalité-là n’était pas au programme de vos projets. Et ce programme-là, outre qu’il bouleverse tout votre équilibre, vous savez qu’il est ancré solidement et durablement. Et le pire, c’est que vous n’en avez pas la maîtrise, qu’il vous est imposé. Et puis ça dure, ça chemine, ça s’incruste, ça traine, ça vous bouffe la tête à chaque seconde…

J’ai commencé une chimiothérapie orale, et je la supporte très bien ! »

Ouais, et j’ai lu la notice de son machinthérapie, et je ne vous raconte pas. Si ? Alors je… 

D’abord, il ne faut surtout pas le prendre si vous avez des problèmes hépatiques, donc pas question d’aller chercher la cave à vin de Cancerland, ou alors en cachette. Puis cela s’adresse plutôt aux femmes ménopausées, mais on leur dit qu’il vaut mieux léviter en cas de grossesse et d’allaitement ! Allez donc choisir entre la ménopause et la grossesse, l’accouchement sera peut-être difficile…

Et je lis les effets indésirables « fréquents », qui vont de l’éruption cutanée au saignement vaginal, en passant par l’ostéoporose, « l’augmentation ou perte (sic) d’appétit », suivis de troubles digestifs pouvant aller de la constipation aux diarrhées, de prise de poids (surtout si tu perds l’appétit) accompagnée de douleurs abdominales, de perte de cheveux, et de tristesse ou de dépression (mais la dépression n’est qu’entre parenthèses)… et je passe sur le reste…

Et vous, comment allez-vous ? Ca va bien, merci, et vous…

Tiens, ça me fais penser à un truc, et si l’on intervertissait les rôles entre nos pondeurs de médicaments et de leurs notices, et nos politiciens ? Cela donnerait quoi à votre avis ?

« Cot, cot, cot… » qu’elle dit la cigale.

Publicités
Posted in: Cancerland