Au goulag… (cartes postales de Cancerland 52)

Posted on 23 octobre 2013

0


lgjmp72

« …la gauche n’a rien à gagner dans une course à l’échalote où le FN (traduisons par fhaine) essaie d’imposer ses thèmes, et où l’UMP lui court après… là nous déstabilisons la gauche sans démobiliser la droite ni l’extrême droite (et retraduisons par…) » Ces propos ne sont pas de moi, mais de Stéphane Delpeyrat, élu socialiste. Et en effet, depuis le retour des machincialistes au pouvoir, la droite de ma gauche en a pris un sacré coup, alors que ma gauche de la gauche de la gauche de… en sort renforcée…

Mais passons… Tiens, je lisais un entrefilet hier matin (dans Libé, je crois, et passé presque inaperçu), même les inspecteurs du travail se mettent en grève en dénonçant la politique medef de nos pseudocialistes.

Il va quand même falloir qu’ils choisissent entre une poiltique lepen, medef, ou ump, nos plouto-pseudocailistes ! Ou qu’ils aillent faire un stage chez Poutine ! Qu’elle dit ma chatte.

Et la cigale qui se réveille enfin, lui répond, « Tu ne veux quand même pas les envoyer au goulag ! »

Et pourquoi pas…

72jmpmai2013_2401

Bref, passons, et revenons à Cancerland.

Ma petite marrante me râlait dessus l’autre jour, parce qu’elle trouvait que je disais trop qu’elle n’était pas pas toujours marrante.

Aussi marrante qu’un mec de gauche qu’a perdu sa gauche ?

Un truc de ce genre, mais changeons de sujet. Bon, c’est vrai qu’elle n’est pas toujours marrante, ma petite marrante, mais je voudrais bien vous y voir avec une plaie de 22,5 centimètres qui se referme au gré que ça lui chante (et elle chante plutôt mal), et avec en plus un Jean-Mi qui lui fait la bouffe… Enfin, pas toujours, elle commence à s’y remettre tellement qu’elle trouve ma bouffe infecte.

Ouf, dans mon rôle d’apprenti soignant, j’aurai au moins réussi ça, la remettre à la cuisine ; le plus difficile, cela va être pour le ménage et pour les courses – mais ne le lui dites pas, je ne l’ai pas encore préparée.

Bon, demain, pendant ses soins à Cancerland, je vais demander si l’on peut avoir une aide en ménagerie – merci la sécu – parce que si je sais parfaitement dompter les chats – à moins que ce ne soit eux qui me domptent -, je suis très mal doué pour m’occuper des moutons…

Et pour la vraivolution, on attendra que les moutons s’éloignent de la falaise. Parce qu’on est vachement mal barré, qu’ils disent les moutons.

Publicités
Posted in: Cancerland