Tournez à droite… Y’a rien à voir…

Posted on 9 novembre 2013

1


lgjmp72

Bon, pour une fois, je vais défendre un canard de droite, L’Express,  qui, à sa création par J.J. Servan-Schreiber et Françoise Giroud, fut un soutien à Mendes-France, journal de gauche donc, pour assez rapidement dériver vers un droito-centrisme, puis aujourd’hui vers un ni-ni, mais plutôt droito-droitiste qui ne se veut ni de droite, ni de gauche, mais… à l’image de son directeur de rédaction, Christophe Barbier qui, comme Mélenchon, arbore systématiquement une écharpe rouge qui lui sied plutôt (très) mal, et relève en général du néant complet – mais il n’est pas le seul (Mélenchon aussi, par exemple).

L’est de mauvais poil, le Jean-Mi, quand il fait dans le long comme ça. Qu’elle dit ma chatte.

Bref, L’Express (journal ni-ni mais droito de droite, je répète) révèle le nom du père biologique de Marion Maréchal-Le Pen, et il faut bien le dire, je n’en ai strictement rien à secouer. Elle pourrait être la fille biologique d’un canard boiteux ou d’une huitre, la p’tite fifille Le Pen,  et le papi fils d’un poulpe, que cela ne me ferait ni chaud (de pisse), ni froid (aux yeux). Rien à faire !

Mais si cela plaît à un canard (boiteux lui aussi, pardon, ça m’a échappé) de le révéler, pourquoi pas ! Après tout, la presse paupaul en révèle bien d’autres !

Personnellement, je préfèrerais qu’on la passe au grille-pain de la pensée, la p’tite fifille Le Pen, pour savoir ce qu’elle a dans le crâne et dans la comprenette.

Alors pourquoi que tu causes de ça ? Qu’elle demande ma chatte.

Et bien parce que j’ai lu un éditorial dans un journal de gauche (faut le dire très vite) qui tire à fond les manettes contre cette « révélation » de L’Express, au nom de la déontologie journalistique, sous le titre « Même Le Pen a droit à l’intimité ».

Ce titre étant d’un racoleur tellement putassier qu’évidemment, j’ai cliqué. Et c’est d’ailleurs cet édito qui m’a amené à lire L’Express.

Que Le Pen ait le droit à l’intimité, c’est se foutre de la tronche de qui ? Lui qui déballe les pires des cochoncetés (vous vous souvenez du Durafour crématoire, et des fours crématoires comme détails de l’histoire, et…). Lui qui a fondé sa fortune sur… Lui dont la première femme a posé dans Playboy… Lui qui s’exhibe avec sa teinture blonde alors qu’il est brun… Lui qui a fait du Front National une affaire de famille… Lui qui… Bref…

72elections_0267b

Mais le plus putassier dans ce titre, c’est que ce n’est pas du vieillard Le Pen dont on parle, comme on pourrait le croire dans ce titre justement, mais de sa petite fille et de l’histoire insignifiante de son géniteur, dont je n’ai strictement rien à faire.

Alors oui ! Je défends la liberté de L’Express de me donner des infos dignes de la presse paupaul, et j’enterre en tout bien tout honneur l’éditorialiste du Nouvel Obs qui se permet de lui donner des leçons de morale, uniquement parce qu’il n’a pas eu l’information en premier. Autrement, il se serait empressé de la publier.

Et comme l’on parle beaucoup de prostitution, en ce moment… Mais ce sera pour une autre histoire…

Va vraiment falloir que la gauche réapprenne à donner des leçons, Tonton, si on veut faire la vraivolution un jour !

Advertisements
Posted in: Raz-le-bol