Social quoi…

Posted on 21 novembre 2013

0


lgjmp72

Lorsque Manuel Valls voulait changer le nom du parti socialiste, « parce que le mot socialisme est sans doute dépassé ; il renvoie à des conceptions du XIXè siècle », quant au mot « parti », qui « nous enferme dans quelque chose d’étroit », il lui préférait celui de « mouvement »… Social quoi ? Arrêtez de dire des gros mots.. 

C’était dans le journal Sud Ouest le 15 juin 2009, mais d’une telle actualité aujourd’hui, que cela en est navrant. Je dirais même que nos « socialistes » prostituent (au sens propre, puisqu’ils font de ce sujet une Une) ce mot à chaque fois qu’ils l’emploient…

Bon passons… « C’est un grand bonheur que je partage avec tous les français » qu’a dit non pas le valseur, mais notre premier socialsinistre.

Tu ne dois pas être français alors. Qu’elle dit ma chatte.

Et notre président socialsinistre d’ajouter que « Vraiment, les victoires en ce moment, on les goûte particulièrement… cette équipe… nous montre l’exemple. Il faut y aller, il faut y croire. »

Ouais, je veux bien y aller et croire, mais aller où et croire à quoi ?

T’as tout faux, ils ne parlaient que de footballe.

« Ah oui, les mecs qui gagnent des fortunes pour se taper dans les guibolles et parfois dans une balle et qui ne veulent pas payer d’impôts. Parait même qu’ils vont faire grève de foot, ces glandus. » Qu’elle dit la cigale.

J’aime pas le foot. Qu’elle répond la chatte.

72tim_1751

Avec tous ces glandeux, on est vraiment mal barrés pour la vraivolution. Qu’il dit le neveu.

Sur quoi je n’ai rien à ajouter. Ah si ! Vous saviez que les ailes de géant d’un albatros lui permettaient de voler 16.000 kilomètres d’une seule traite, sans se fatiguer, et même de faire le tour du monde en 46 jours…

Pi2

Publicités