Le coup de l’entonnoir

Posted on 9 avril 2014

0


lgjmp72

Dans un précédent billet d’humeur, la cigale parlait du coup de l’entonnoir. Moi, je connaissais le coup du lapin, mais pour celui de l’entonnoir, il va encore falloir que j’invente un peu. Or, si je dis qu’un entonnoir, c’est un truc qui entonne, vous risquez de confondre avec un chanteur de rap, ou avec un politicien (ou avec la femme d’un ex président).

Tentons donc une définition de l’entonnoir pour y voir plus clair.

Un entonnoir est un machin qui permet de déplacer des éléments (généralement liquides) contenus dans une chose vers une autre chose, afin que cette autre chose les contienne à son tour. Ce qui élimine la confusion avec un chanteur de rap, mais pas celle avec un politicien, ni avec sa femme.

Bon, tentons une définition plus précise. Un entonnoir est un instrument en forme de cône, dont le haut est ouvert, se terminant par une sorte de tube, et dont le bas est ouvert. Mais contrairement à une trompète dont le sens du cône et du tube est inversé, il n’est pas sensé laisser passer que du vent de l’embouchure du cône à l’ouverture du tube, mais des éléments (généralement liquides, je l’ai déjà dit). Il est donc fort utile, par exemple, lorsque vous souhaitez faire passer les éléments contenus dans une bouteille vers le contenant d’une autre bouteille.

« Et ça sert à quoi de vider une bouteille dans une autre bouteille ? » Qu’elle demande la cigale.

A pas grand chose, mais ça occupe. Qu’elle répond ma chatte. D’ailleurs, on peut aussi faire passer du vent dans un entonnoir, il suffit de souffler dans l’une des ouvertures, mais contrairement à une trompète, ça ne produit pas de musique.

« Ouais, et c’est pas politique, ces métafiores ? » Qu’il demande le chien auquel neveu a appris à parler l’humain.

Ben non, c’est juste pour expliquer à la cigale que le sens peut aussi être du non sens, et l’inverse aussi, tout dépend où tu souffles dans l’entonnoir.

vex_2114c72

Publicités