Crise de téléphagie

Posted on 11 mai 2014

0


lgjmp72Rien à secouer de l’Eurovision, que je n’ai d’ailleurs pas regardé et qui ne m’intéresse pas plus qu’un match de foot, et rien à faire des chansons insignifiantes de Conchita Wurst, mais qu’un homme-femme à barbe, s’affichant homosexuel et drag queen ait gagné ce concours (idiot, mais…), et qui plus est un(e) autrichien(e) de cette Autriche où se multiplient les saucisses (Wurst étant le nom commun de la saucisse en teuton autrichien), comme se sont autrefois (et encore aujourd’hui) multipilés les fascistes, m’enjouis.

Il te semble que l’on peut encore réagir contre les réactions et réactionnaires ! Qu’elle dit ma chatte.

« En effet, et on leur fout sur la tronche en vraivolutionnant. » Qu’il dit le neveu aux autres bestioles.

Ceci-dit, « das ist mir Wurst ! » peut aussi signifier « je m’en fiche (comme de ma première saucisse) ! » Et c’est bien ce que l’on devrait faire plutôt que de se transformer en pédéphobe après avoir été téléphile (ou téléphage).

P.S. Wurst peut aussi signifier saucisson, qu’elle ajoute la cigale à l’attention de tous ceux et celles qui ont défilé dans nos rues au nom de leur homophobie.

72jmpmai2013_2376b

Advertisements