Par intermittences…

Posted on 19 juin 2014

0


lgjmp72

Comme on ne parle presque que de foot, en ce moment, qui sait qu’à Bonn, chez nos amis les teutons, viennent d’avoir lieu des négociations internationales dans le cadre de la Convention des Nations unies sur les changements climatiques (CNUCC), où l’on devait parler, par exemple – ou peut-être – du sort des 33 îlots pacifiques de Kiribati  qui risquent d’être bientôt submergés avec leurs 110000 habitant – sans compter les bestioles.

Bon, il y a quelque chose qui ne tourne pas carré dans le meilleur des mondes possibles. Il n’y a pas si longtemps, un mec, devenu président de tous les français (sauf moi et le Jean-Mi. Qu’elle dit ma chatte), nous disait et nous montrait clairement qu’il n’en avait rien à secouer de la rue, des manifestations et des grèves.

Le mec en question était de droite (d’extrême droite. Qu’elle ajoute ma chatte). Aujourd’hui que nous avons des mecs (et des gonzesses) de gauche (faut le dire avec une patate dans la bouche), non seulement ils font pire que les droitiers en matière de politique, de social et d’économie(s), mais le bruit de la rue et des grèves, ils s’en battent le flanc.

Rien à secouer que ces branleurs de la SNCF soient en grève depuis… on comptera à la fin… Rien à faire que les intermittents du spectacle soient en grève aussi et menacent les festivals, bien fait pour leur tronche, ils ne seront pas payés pour animer nos joyeuses villes de France et de Navarre.

« Franchement, parfois, je me demande où sont passés les clowns ! » Qu’elle dit la cigale aux autres bestioles, pendant que le neveu est allé à la manif des intermittents.

Ouais, et quel rapport avec la submersion des îles Kiribati ?

« Ben, je ne sais pas trop, mais à mon avis y’a des gauchistes qui risquent d’être bientôt submergés, vu qu’ils sont déjà en pleine submersion. » Qu’elle conclut la fourmi.

D’ailleurs, personne ne nous a dit si le sort des Kiribatis avait été réglé.

72jmpmai2012_804b

Advertisements
Posted in: Raz-le-bol