Rambo Bismuth est de retour

Posted on 19 septembre 2014

0


lgjmp72

A force de faire dans la caricature, nos politicien(e)s de droite à gauche deviennent de moins en moins drôles. Tout le monde connaît le jeu de l’oie, un truc à mourir d’ennui, sauf s’il ne vous reste que la moitié d’un neurone, ou que vous êtes trop fatigué pour faire une réussite pour vous endormir. 

Bref dans le jeu de l’oie, il vous suffit le lancer des dés (pas Dédé), et si vous tombez sur une oie, vous avancez du double de ce que Dédé vous a dit, mais vous pouvez aussi vous retrouver à la case prison, tomber au fond d’un puits, ou recommencer à zéro mais gagner quand même.

Et en gros, ce jeu à la con, c’est un peu comme le parcours d’un(e) politique.

Sauf pour la case prison, à laquelle ils échappent souvent. Qu’elle dit ma chatte.

En effet ! Ou avec un tel sursis qu’ils en reviennent vite !

Bon, je ne parlerai pas du bilan de nos socialis  – lie de quoi, on se le demande, de leur lit peut-être – qui est si éloquent que même la droite la plus droitière n’en avait pas rêvé – à moins qu’il ne fasse le lit de la droite, et il semble bien que ce soit le cas puisque Filou 1er, ex chef déchu des droitistes, fait sont grand retour, mais déguisé cette fois en Rambo Bismuth afin de redevenir le grand chef des droitiers – tiens, pourquoi qu’on dit « gauchistes », mais que « droitistes » n’existe pas ?

Rambo, tout le monde connaît, c’est une mec avec une cervelle de cancrelat (la dernière syllabe étant inutile), mais plein de muscles et de flingues, et qui tue tout ce qui ne lui ressemble pas, bref, tout ce qui est moins cancre-que-lui. Le Bismuth quant à lui est un peu moins connu, mais c’est un métal dont tous les sels et vapeurs sont toxiques. Imaginez donc ce que peut donner le mélange du Rambo et du Bismuth ! La marine pompon à côté, c’est du touche gâteau (je n’ai pas dit gâteux, mais je vous laisse deviner à qui je pense).

« Et où c’est que tu veux en venir ? » Qu’elles demandent la cigale et la fourmi alors que le chien s’en fiche.

Il veut dire qu’entre une gauche (toute tendances confondues) et une droite (toutes tendances aussi…) qui se promènent au gré des dés (pas de Dédé), les votants vont être bien emmerdés pour voter aux prochaines élections.

Et alors ? Et alors ?

Rambo Bismuth est arrivé… Le grand Rambo, le beau Bismuth, le grand Filou…

Quant au neveu, il ne songe même plus à la vraivolution.

Publicités
Posted in: Raz-le-bol