Planètes en solde…

Posted on 25 août 2015

0


lgjmp72

Aujourd’hui, il nous faudrait un peu plus d’une planète et demi pour subvenir à nos besoins bipédiques sur cette planète. Or, ainsi qu’Archihamed l’a démontré il y a longtemps déjà, notre planète – prénommée Terre – même si, vue de la lune, elle a à peu près la forme d’un ballon, vous pouvez toujours lui souffler dans le cul d’un volcan, vous ne parviendrez jamais à en augmenter le diamètre, la taille, le volume, ni la superficie. Pour cela, il faudrait que notre terre soit située au centre du monde connu, ce dont le grand-père d’Archi avait déjà démontré l’absurdité. Or, sachant que d’ici une quinzaine d’années, il nous faudra environ deux planètes – deux terres donc – pour subvenir à nos besoins terrestres…

72jmpaout2015_4809b

Nous sommes mal barrés. Qu’elle dirait ma chatte. Mais si tu racontes cette histoire au sultan dont chacun sait qu’il est un climatosceptique, tu risques fort de ne pas dépasser la mille et sixième nuit.

D’accord, je prépare donc la mille et septième. Tiens, je parlais tout à l’heure de la terre comme centre du monde. En effet, lorsque tu passes la nuit à la belle étoile sur terre, à regarder les étoiles – ce qui explique que la nuit soit telle – ou à regarder la lune – qui n’est pas une étoile, même si elle leur ressemble – il te semble que la lune et les étoiles tournent autour de la terre – qui est pourtant sous tes pieds – d’où tu en déduis que toi-même et la terre êtes au centre du monde.

Ce qui semble être la plus simple des logiques, ne semble-t-il pas ?

Mais si tu prends une fusée, t’habilles d’un scaphandre et que tu vas passer la nuit à la belle étoile sur la lune, tu t’aperçois que si les étoiles tournent toujours, c’est alors la terre qui tourne autour de la lune – qui a remplacé la terre sous tes pieds – d’où tu pourrais déduire que c’est la lune qui est en fait au centre du monde.

Ouais, mais il faut être un peu con comme la lune.

Certes, parce que si tu prends une autre fusée, et que tu te vêts d’un autre scaphandre – que l’on n’a pas encore inventé – pour aller passer la nuit à la belle étoile sur le soleil, tu t’aperçois ainsi que les étoiles, la lune, et même la terre tournent autour du soleil – qui commence à te brûler les pieds – d’où tu réfléchis que c’est, de fait établi, le soleil qui est au centre du monde.

Et y’aurait pas un autre mais ?

Mais si, bien sûr ! Si tu prends une nouvelle fusée ainsi qu’un nouveau scaphandre – que l’on n’a toujours pas inventé – pour aller passer la nuit à la belle étoile sur, disons, la plus proche des étoiles, tu peux voir que le soleil lui aussi est une étoile qui tourne autour de ton étoile – qui commence à te chauffer la tête – d’où tu te dis que merdre… 

Il te faut reprendre tous tes calculs à zéro – celui qu’ont inventé certains arabes avant que d’autres ne se transforment en sauvages, ce qui est d’ailleurs fort commun chez les bipèdes – pas d’inventer le zéro, mais la barbarie – et que tu ferais mieux de remettre les pieds sur terre afin de préparer ton histoire pour la mille et huitième nuit, à moins que comme certains bipèdes barbares sauvages, tu préfères couper ton histoire en morceaux comme d’autres se plaisent à le faire de leurs congénères.

« Ou que comme le neveu, tu ne passes tes nuits à penser à la révolution. » Qu’elle conclut la cigale. « Et pendant que tu écrivais ces inepties, ton ordinateur à consommé combien de fragments de planètes ? »

72jmpaout2015_4810b

Advertisements
Posted in: Raz-le-bol